Les Appartements de l'Impératrice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Tell me who you are...
Messages : 244
Date d'inscription : 27/04/2010

Feuille de personnage
Désirs: Ma jeune maîtresse sous moi....
Secrets: Je pense malheureusement à répudier de ma femme...
MessageSujet: Les Appartements de l'Impératrice   Jeu 6 Mai - 5:10

Les Appartements de l'Impératrice

Installé en 1800 dans la partie nord du château, l'appartement que le couple consulaire partagea pendant plusieurs années resta à l'usage exclusif de Joséphine après 1803. On y accède par une antichambre très simplement meublée où se tenaient habituellement les valets de pied, puis on entre dans la chambre de l'Impératrice, en forme d'une tente à seize pans agrémentée de nombreux miroirs afin de la rendre plus claire. A la suite de cette pièce se trouve la chambre à coucher ordinaire, plus lumineuse et ensoleillée, où Joséphine s'installait volontiers pour lire ses livres de botanique ou écrire sa correspondance. Dans les placards étaient conservés ses nombreux bijoux et ses parures de pierres précieuses. Le cabinet de toilette où elle s'apprêtait longuement le matin précède le boudoir, pièce octogonale drapée de mousseline qui pouvait servir de petite salle à manger et où l'Impératrice se tenait volontiers car le plafond bas permettait de la chauffer facilement.

Antichambre
Donnant sur le couloir, un mobilier très simple y figure : deux lits de sangle, deux chaises de paille blanche en bois de merisier, un petit bureau de bois noirci, un bas d’armoire. Plusieurs de ses servantes y dormait la nuit pour être près de l’Impératrice.

Chambre
Un jeu de draperies rouges, soutenues par des colonnettes de bois dorée, donne à la pièce rectangulaire, éclairée par deux fenêtres sur le parc, la forme d’une tente ovale dissimulant certains retraits et l’armoire encastrée à usage de coffre-fort .Une composition ovale de Merry-Joseph Blondel, Junon sur son char traîné par des chevaux blancs orne le plafond. Un somptueux lit de bois doré trône dans la pièce.. Des bergères, des chaises, des tabourets, tous en drap rouge se dispersent dans la pièce entre les objets précieux et dorés.

Cabinet de toilette
Cabinet simplement meublé d’une toilette en acajou avec son miroir, d’un fauteuil et de six chaises d’acajou, couverts de basane vert et de maroquin, d’un petit guéridon d’acajou, d’une jardinière en bois de racine avec colonnes de bronze et d’une cassolette à encens. On y garde plusieurs nécessaires, paniers et boîtes à ouvrage, à lettres, boîtes à ouvrage, à lettres.

Boudoir
Pièce octogonale, elle est extrêmement originale dans sa forme et dans son décor. Pour chaque panneau, on y alterne un drap à plis blanc ou un miroir qui reflète la lumière révélée par la porte-fenêtre. Dans l’alcove, se retrouvaient souvent Hortense et Eugène, lisant des poèmes, derrière les rideaux fermés, avant une prochaine campagne de l’aîné. Quatre jardinières font le tour de la pièce, au centre de laquelle se retrouve une table ronde en marbre gris à quatre branches.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1

Le Bal de l'Empire :: L'Empire de l'Aigle :: Malmaison, le hameau de l'impératrice  :: Appartements et Chambres :: Appartements de l'Impératrice-