Appartements privés de l'Empereur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Tell me who you are...
Messages : 244
Date d'inscription : 27/04/2010

Feuille de personnage
Désirs: Ma jeune maîtresse sous moi....
Secrets: Je pense malheureusement à répudier de ma femme...
MessageSujet: Appartements privés de l'Empereur   Jeu 6 Mai - 10:41

Appartements de l’Empereur

« Doublant la Galerie et ayant son accès particulier par un escalier, près du pavillon de Flore, se développe l’Appartement ordinaire, divisé lui-même en Appartement d’honneur et Appartement intérieur. L’Appartement d’honneur se compose d’une salle des Gares, d’un premier et d’un second salons. »

« L’Appartement intérieur comprend le cabinet de l’Empereur, un arrière-cabinet, où, le matin, Napoléon donne ses audiences; une pièce, qui sert de bureau topographique; une petite salle de bains, une chambre à coucher, une garde robe et une anti-chambre. L’Appartement est doublé dans la hauteur par un appartement similaire, pris sur l’étage et composé d’une antichambre, d’une chambre à coucher, d’un boudoir et d’une garde-robe. Cet appartement est appelé « Appartement secret »; il est désigné officiellement sous le nom de « Petit Appartement de S.M. » et n’a d’accès que par l’appartement intérieur. »

« Les sept pièces donnent sur le jardin. Une antichambre à deux fenêtres, le salon de service, le salon de l’Empereur, son cabinet; le cabinet topographique. Chacune de ces quatre pièces n’est éclairée que par une fenêtre. La chambre à coucher en a deux; elle communique avec le Grand Cabinet du Conseil. Enfin, viennent un cabinet de toilette, puis un escalier de service, montant du rez-de-chaussée aux étages supérieurs. Un corridor sans jour, ou brûlent continuellement des lampes sépare cette enfilade de la Galerie de Diane ».

Chambre à coucher
Les murs de la chambre à coucher de l’Empereur sont revêtus « d’une riche tenture de brocart de Lyon, appuyée sur des lambris enrichis d’ornements dorés; des pilastres sculptés encadrent les ouvertures et recouvrent les angles. Le plafond, peint et doré, présente dans des caissons les figures de Jupiter, de Mars, de Minerve et d’Apollon, peintes en grisailles avec rehauts d’or sur fond de lapis-lazuli; les armoiries, les chiffres de l’Empereur, avec des trophées militaires et des guirlandes, soutenues par des génies ailés, composent les ornements d’entourage. Le lit, élevé sur une estrade recouverte de velours, occupe le fond de la chambre, en face des croisées. Presque pas de meubles. Des fauteuils recouverts de tapisseries des Gobelins, une sorte de grande commode anglais et c’est tout. »

Cabinet de l’Empereur
« Notre cabinet a une vue sur le jardin. Deux tables y sont placées, une, très belle, pour l’Empereur est presque au milieu et son fauteuil tourne le dos à la cheminée, ayant les fenêtres à droite… Quand il est à son bureau, assis dans son fauteuil, il a, vis-à-vis de lui, une bibliothèque, remplie de cartons depuis le haut jusqu’en bas. Un peu à droite, à côté de la bibliothèque, est la seconde porte du cabinet; elle conduit à la chambre à coucher… Ma table de travail, fort modeste, est près de la fenêtre; dans l’été, j’ai en perspective le feuillage touffu des marronniers; mais il faut se lever pour voir les promeneurs du jardin »

Font également partie des Appartement de l'Empereur, un vestibule, les Salons des huissiers, du Chambellan, du Conseil, des Journaux, une salle de bain et un cabinet de toilette.

Sources: G. Lenotre, Les Tuileries, p. 163-166.
François Masson, Napoléon chez lui, p.50-53 et 65-66.
Bourrienne, Mémoires, T. 3, p.328-329.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1

Le Bal de l'Empire :: Tuileries, faste impérial :: Appartements impériaux  :: Appartements de l'Empereur-