Ateliers d'artistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Tell me who you are...
Messages : 244
Date d'inscription : 27/04/2010

Feuille de personnage
Désirs: Ma jeune maîtresse sous moi....
Secrets: Je pense malheureusement à répudier de ma femme...
MessageSujet: Ateliers d'artistes   Lun 10 Mai - 4:43

Les ateliers des artistes


« J’ai visité la galerie de David. Cet artiste célèbre a amassé une immense fortune, et son ami et patron, Bonaparte, lui a permis d’occuper le pavillon d’angle du vieux palais du Louvre, d’ou l’on a délogé tous les autres gens de mérite qui y résidaient pour faire place aux collections de la bibliothèque nationale que Bonaparte veut y déposer […] Il me semblait y respirer au milieu de l’atmosphère des plus beaux temps de la Grèce. Des tuniques et des toges étaient jetées au hasard, mais avec grâce, sur des sièges antiques, au milieu de statues élégantes et de bibliothèques dans le genre ancien, disposées de manière à compléter l’illusion classique. Je trouvai David dans son jardin, peignant le fond d’un tableau, vêtu d’une sale robe de chambre et la tête couverte d’un vieux chapeau râpé. Ses yeux, noirs et pénétrants, brillent de l’éclat du génie. Ses collections de tableaux et de sculptures forment un ensemble parfait; il dessinait en ce moment un beau portrait de Bonaparte. La jouissance qu’on éprouvait dans ce milieu était assombrie par la présence de David. Au milieu des chefs-d’œuvre d’un art qui passe pour adoucir le cœur des hommes, je voyais le juge sans remords de son souverain, le proscripteur de ses confrères, l’admirateur enthousiaste et le confident de Robespierre. Le rôle politique de David n’est que trop connu… Les grands talents de cet homme lui ont seul permis de survivre à la Révolution, qui, cela est étrange à dire, a conservé parmi ses violence et le respect de la science et a protégé en général ses adeptes les plus distingués. Bonaparte, qui a beaucoup de goût, « cet instinct supérieur à l’étude, plus sûr que le raisonnement et plus rapide que la réflexion », a la plus grande admiration pour le génie de David et le consulte toujours pour placer ses tableaux et ses statues. Tous les costumes des fonctionnaires ont été dessinés par cet artiste.

[…]L’humanité a tracé sur le sable un cercle autour de lui. Il mène l’existence d’un exilé, d’un proscrit, au centre de la ville la plus riante de l’Europe. Il passe ses heures mécontentes dans l’ombre attristée d’une solitude qui n’est pas dans ses goûts, espérant effacer ses fautes par sa gloire et l’énergie de son génie. »

Seul David a le privilège de posséder un atelier au Louvre. Les autres artistes doivent prendre résidence à l'ancien Collège des Quatre-Nations, où a été transportée l'Institut de France par les souhaits de l'Empereur. Les ateliers sont l'endroit privilégié où les artistes se rencontrent et échangent des pensées, des conseils ou des menaces. Car, si la vie d'un artiste est faite pour la gloire, bien peu la rencontrent et tous se battent pour l'appréciation d'une seule personne; l'Empereur.

Source:Carr, Impressions de voyage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1

Le Bal de l'Empire :: Paris l'Impériale :: Ateliers des artistes de sa Majesté -