Les Militaires [13/13]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Tell me who you are...
Messages : 244
Date d'inscription : 27/04/2010

Feuille de personnage
Désirs: Ma jeune maîtresse sous moi....
Secrets: Je pense malheureusement à répudier de ma femme...
MessageSujet: Les Militaires [13/13]   Mar 15 Juin - 4:36




Les officiers
et les soldats



Anciens militaires de la Révolution ou conscrits, ils se battent pour la Patrie et la Nation. On aime les voir parader dans leurs magnifiques uniformes et entendre résonner les cloches de la victoire. Car on doit bien l’admettre, grâce à eux, la France ne perd jamais de bataille. Mais comment assurer sa place à Paris lorsqu’on est si ambitieux et qu’on passe son temps à guerroyer à l’autre bout de l’Europe.

Les personnages en rouge sont pris, ceux en italique sont réservés.
•Jean Lannes feat Gerard Butler
•Emmanuel de Grouchyfeat Cam Gigandet
•Michel Neyfeat Hugh Jackman
•Louis Gabriel Suchetfeat Chris Pine
•Charles de Flahaut feat Nicolas Bemberg
•Gérard Duroc feat Eddie Redmayne
•Jean-Andoche Junot feat Paul Walker
•Pierre-Claude Pajol feat Sam Worthington
•Hugues de Cambacérès feat Garrett Hedlund
Jean-Baptiste-Étienne de Montet feat Gaspard Ulliel
•Paul Legrand feat Kellan Lutz
•Léandre Morel feat Alex Pettyfer
•Florent Mathieu feat Chad Michael Murray




Dernière édition par Napoléon Bonaparte le Sam 25 Déc - 13:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tell me who you are...
Messages : 244
Date d'inscription : 27/04/2010

Feuille de personnage
Désirs: Ma jeune maîtresse sous moi....
Secrets: Je pense malheureusement à répudier de ma femme...
MessageSujet: Re: Les Militaires [13/13]   Mar 15 Juin - 4:47

Les Officiers

libre ; réservé ; pris


(c) Microwave


    Jean Lannes
    ft. Gérard Butler
    • 37 ans
    • Maréchal
    Si Napoléon a fait de Jean Lannes un maréchal de France, c'est sans contredit en raison de son incroyable courage, de sa témérité, de son audace, de sa fougue, de son génie et de sa tactique militaire. Lannes est le parfait combattant et Napoléon le compte parmi ses amis. Plutôt solitaire, il préfère sa résidence à la campagne au faste de la cour impériale, même si les obligations l'y tiennent souvent.
    Joséphine de Beauharnais : Lannes adore platoniquement l’Impératrice. Lors du Consulat, il était de toutes les fêtes à la Malmaison et il se présente aujourd’hui à toutes celles des Tuileries. Dans son amitié désintéressée qu’il offre à Joséphine, il trouve un réconfort de la guerre.
    Sophia Kauffmann : Ils se sont vus, se sont connus et se sont tout de suite plus. Elle est sage, mature et épanouie et Jean apprécie l’œil détaché et précis qu’elle pose sur le monde qui l’entoure. Ils adorent discuter des gens et des différents sujets qui touchent la Cour. Ils ne potinent pas, non! Leurs conversations sont bien plus intenses. D’ailleurs, ils passent énormément de temps ensembles…
    Emmanuel de Grouchy : Napoléon a placé sa confiance en Grouchy, mais Lannes est loin d'en faire de même. Il se méfie grandement du général, surtout en raison de l'amitié profonde qu'il entretient avec le général Moreau, ce traitre de la république... Grouchy serait-il capable d'en faire autant? Après tout, les amis que l'on a ont souvent beaucoup d'influence sur nous.
    Julien Delorme : Certes, Jean aime la guerre, mais il est également un homme de nature, de campagne, de verdure. C’est également le cas de Julien, qui préfère de loin le jardinage à toutes ces histoires de droit et d’avocats. Quel lien unit les deux hommes? Cela aurait-il à voir avec les aventures de Lannes, dans son adolescence tourmentée?


libre ; réservé ; pris


(c) Candy Rock


    Emmanuel de Grouchy
    ft. Cam Gigandet
    • 38 ans
    • Général
    L'agilité, la précision et la dextérité de Grouchy concernant le maniement des armes font de lui un militaire hors pair, s'étant souvent illustré au cours de sa carrière. C'est un homme droit, fiable, timide et loyal qui sait se montrer courtois et poli envers la plupart des gens. S'il est réservé avec les femmes, un ou deux verres de vin suffisent à le changer en un charmeur passionné.
    Joseph Bonaparte : Grouchy apprécie beaucoup le frère de l’Empereur. Ce dernier lui avait demandé, au début du Consulat, de l’entraîner au sabre et au pistolet. Maintenant que l’entraînement est terminé, Grouchy reste près de son élève autant pour sa compagnie que celle de sa jolie épouse, qu’il a déjà embrassé derrière une porte, il y a quelques années déjà.
    Michel Ney : Grouchy n’a pas encore compris pourquoi Michel Ney était devenu maréchal. N’importe quel roturier issu de la pauvre société pouvait donc s’élever au plus haut rang militaire, dans cet Empire qu’il admirait tant? Néanmoins, homme de bonne foi et pas trop orgueilleux, il ne peut que reconnaître les qualités de Ney, même si son dédain envers lui est manifeste.
    Hugues de Cambacérès : Dix années de plus et une certes plus grande expérience, Grouchy se sent nettement supérieur à Cambacérès. Mais sur le plan des femmes, il doit avouer que le jeune Hugues a beaucoup plus de succès, surtout depuis qu’il s’est attaché la plus belle d’entre elles… Pauline Bonaparte. Après quelques pichets de bière, Grouchy a demandé conseil à Cambacérès pour séduire une femme qui sirotait du vin au bar et grâce à cela, il a passé une nuit des plus inoubliables. Il se sent maintenant redevable…
    Marie-Louise Oudinot : Aimée-Clémentine, sa cadette, était disparue durant la nuit. Au matin lorsque la jeune Oudinot vint reconduire son amie, il allait la disputer, mais il fut incapable de résister à son visage et à son corps. Ils ont fait l'amour sur la coiffeuse de la fille de l'amant. Si jamais quelqu'un venait à apprendre cette désastreuse relation, il en serait finit de lui. Mais il ne peut s'en empêcher; il est dépendant à ce jeune corps!


libre ; réservé ; pris


(c) Someone


    Michel Ney
    ft. Hugh Jackman
    • 37 ans
    • Maréchal
    Le maréchal Ney a dû tout donner pour en arriver là où il se trouve enfin. D'origine modeste, son éducation militaire était nettement insuffisante et c'est sans grand espoir qu'il s'est engagé dans l'armée deux ans avant la révolution, poussé par la fougue de la jeunesse et sa bravoure caractéristique. C'est cette dernière qui lui vaut l'admiration de Napoléon. Ney est un homme fait pour la guerre, mais doué en amour et rempli d'humour.
    Joachim Murat : Ils sont les deux plus braves de l’Armée. C’est par leurs rôles décisifs dans les grandes batailles qu’ils sont venus à se prendre comme des rivaux. Ney apprécie beaucoup Murat, mais un seul est capable d’avoir l’estime de l’Empereur… Ney doit travailler encore plus fort, puisqu’il n’est pas le beau-frère de Napoléon.
    Emmanuel de Grouchy : Ney sait très bien les sentiments qu'entretient Grouchy à son égard. Il faut dire qu'il n'est pas très subtil quand au dédain qu'il lui porte... Néanmoins, Ney n'est pas homme à tenir rancune et il serait le premier à protéger Grouchy sur le champ de bataille si ce dernier était en danger. Il donnerait sa vie pour n'importe lequel des hommes en qui Napoléon croit.
    Elrina De La Funte : Le maréchal Ney est un homme qui aime s’amuser, faire rire et fêter. Lorsque, au cours d’un bal, il a vu Elrina danser pieds nus au beau milieu de la salle, il est tout de suite tombé sous le charme de la belle espagnole. Mais que dirait-on si on apprenait qu’il fréquentait cette étrange jeune femme? La nuit est donc leur amie…
    Octave Duhamel : Michel passe beaucoup de temps dans les écuries, quand il n’est pas en campagne. Il respecte beaucoup les chevaux et aime se trouver en leur présence, qu’il trouve réconfortante et paisible. C’est dans ce contexte qu’il a connu Octave, le palefrenier, un homme dont il apprécie l’écoute et avec qui il partage une passion pour les destriers.


libre ; réservé ; pris


(c) Minnie Art


    Louis-Gabriel Suchet
    ft. Chris Pine
    • 36 ans
    • Maréchal
    Le jeune Suchet, convaincu par les idées de la révolution, s'engage dans la garde nationale en 1791 après avoir reçu une éducation solide. Il gravit très rapidement les échelons grâce à son ardeur et son audace. Aujourd'hui Maréchal, il reste fidèle à Napoléon et il est de toutes les batailles. Son sens de l'honneur et de la justice ainsi que sa loyauté sans faille font de lui un homme connu et respecté par tous, même de ses ennemis.
    Florentina Lombardi : Suchet n’aurait pu mieux espérer de ce mariage arrangé en lequel il ne fondait pas grands espoirs. Pourtant, la jeune Florentina est tout ce qu’incarne la beauté juvénile. Il ne peut que s’en éprendre. Dès qu’il rencontra ses yeux, il sut qu’il la voulait maintenant, dans son lit. Mais la jeune femme semble résister, car lorsqu’ils ont signé les papiers des fiançailles, elle regardait dans la foule, les yeux pleins d’eaux.
    Jean-Andoche Junot : Ils ne s’aiment pas. Cela se voit, s’entend, se sent. Lorsque les deux se trouvent dans la même pièce, cela ne peut que finir en duel. À ce qu’on dit, Junot aurait emprunté une énorme somme d’argent à Suchet et ne lui aurait jamais redonné.
    Gérard Duroc : Suchet se méfie de Duroc. Il joue en permanence un double jeu. Il a arrangé son mariage, mais maintenant il ne veut plus quitter la fiancée des yeux, agissant comme son chaperon. Il est clair pour Suchet que Duroc regrette son choix et aurait voulu garder la petite Lombardi pour lui-même. Mais cela ne se passera pas comme cela!
    Joseph Fouché : Le ministre de la police ne lui est pas sympathique. Il ne comprend pas pourquoi mais il sait qu’il serait bien rancunier si c’était simplement parce qu’il l’avait traité d’emmerdeur dans une séance aux Tuileries devant l’Empereur…



Dernière édition par Napoléon Bonaparte le Sam 25 Déc - 11:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tell me who you are...
Messages : 244
Date d'inscription : 27/04/2010

Feuille de personnage
Désirs: Ma jeune maîtresse sous moi....
Secrets: Je pense malheureusement à répudier de ma femme...
MessageSujet: Re: Les Militaires [13/13]   Mar 15 Juin - 4:57

libre ; réservé ; pris


(c) Anya


    Charles de Flahaut
    ft. Nicolas Bemberg
    • 21 ans
    • Capitaine et aide-de-camp
    Hautain, fier et ambitieux, Charles de Flahaut est un audacieux militaire qui se jette dans sa destinée sans avoir peur. Avec la certitude que le mauvais finit toujours par tomber, il ne s’inquiète jamais et croit en sa bonne étoile. Si seulement cette dernière voulait bien lui accorder ses souhaits !
    Eugène de Beauharnais : Ils ont été ensemble dans nombre de batailles et ont noué une amitié solide et heureuse. Charles peut toujours compter sur Eugène pour son avancement et pour sa recommandation à l’Empereur.
    Delphine Loiselle : Dès qu’il l’a aperçue chez la princesse Élisa où il accompagnait Eugène, Charles en est tombé amoureux fou. Mais son ambition lui défend de s’éprendre d’une bonniche. Mais ce corps, ce visage ne peuvent provenir d’un caniveau, il en est certain. Et de plus, il a déjà vu cette broche quelque part. Peut-être que s’il retrouvait la mémoire, il retrouverait le passé de sa chère Delphine.
    Charles-Maurice de Talleyrand : Depuis la naissance de Flahaut, il est manifeste pour tous qu’il n’est pas le fils de celui dont il porte le nom. Il serait plutôt le fils du grand Talleyrand, cela n’est un secret pour personne. Même les deux concernés en sont pleinement conscients et n’ont aucun doute sur leur filiation. Flahaut admire beaucoup son père et n’hésite pas à prendre de lui de nombreux conseils.
    Hugues de Cambacérès : Les deux hommes se détestent manifestement. Ambitieux, fiers et hautains, ils se ressemblent trop pour ne pas être contraire. Flahaut reproche à Cambacérès son insouciance et sa couardise. Les duels entre les deux militaires sont monnaie courante, mais il n’y a jamais réellement eu de vainqueurs…


libre ; réservé ; pris


(c) Microwave


    Gérard Duroc
    ft. Eddie Redmayne
    • 34 ans
    • Général, Duc de Frioul et Grand Maréchal du Palais
    Important personnage de la cour impériale, Duroc s’acquitte au mieux de diverses tâches délicates confiées par l’Empereur. Il est son homme de confiance. Duroc pourrait donner sa vie pour une cause en laquelle il croit. Derrière une façade froide, il cache des passions vives et destructives. Modeste, il n’aime pas les honneurs, mais adore faire plaisir aux autres, tant qu’ils ne remettent pas en doute sa personnalité.
    Mademoiselle Lange : La Mlle Lange est une femme épanouie, populaire et incroyablement belle. Et elle est irrémédiablement amoureuse de lui, Gérard le sait pertinemment... il le voit dans ses yeux, dans ses gestes et dans la passion qu'elle investit dans leurs ébats. Mais son coeur appartient à la princesse Hortense et malgré toute l'affection qu'il a pour Elisabeth, il ne pourrait jamais la rendre heureuse...
    Hortense de Beauharnais : Duroc porte les sentiments les plus tendres à la belle-fille de l’Empereur. Il l’aime d’un amour sincère et désintéressé. Pourtant, il ne peut se résoudre à parler; Napoléon en serait extrêmement contrarié. Duroc préfère donc regarder la Reine de loin et prier pour qu’un autre que lui fasse son bonheur.
    Charles de Flahaut : Flahaut est celui que Duroc a élu pour protéger Hortense. Le jeune militaire ne sait pas encore le plan que le duc a pour lui, mais ce dernier a la ferme intention de rendre les deux jeunes gens amoureux, même si chacun de son côté en aime un autre. Mais Duroc a plus d’un tour dans son sac. Et si Flahaut venait à sauver la vie d’Hortense?
    Louis Gabriel Suchet : Duroc est celui qui est l’origine du mariage entre Suchet et la petite Florentina Lombardi. Par contre, en voyant arriver la jeune fille aux Tuileries, il a aussitôt regretté son choix. Elle est si jeune et craintive! Et le sens d’observation du Duroc a bien vu le regard que portait Suchet en regardant cette adorable fiancée. Il se promet de lui faire subir une garde rapprochée à celui-là!


libre ; réservé ; pris


(c) 3lle


    Jean-Andoche Junot
    ft. Paul Walker
    • 35 ans
    • Général de Division
    La Tempête… Dans tout ce qu’il fait, le général met de l’énergie. Il participe à toutes les croisades de l’Empereur pour obtenir le bâton de maréchal. Il ne comprend pas pourquoi il ne l’a pas reçu en premier lieu. Durant le Directoire, il était si proche de Bonaparte! Ambitieux et courageux, Junot se promet un avenir grandiose.
    Caroline Bonaparte : Au début, lorsque Caroline s’est plainte de ses aventures extraconjugales, il en fut surpris et irrité. Pour qui elle se prenait, celle-là? Mais ces derniers temps, elle est très câline et lui fait très souvent des sourires séducteurs. Et c’est sans compter les mouvements supplémentaires qu’elle fait pour le frôler… Finalement, elle était seulement jalouse, n’est-ce pas?
    Laure Junot : Malgré la différence d’âge, il faut avouer que le couple Junot s’entend à merveille. Tous les ménages de l’Empire ne sont pas malheureux, il faut dire! Les deux époux se complètent et se ressemblent, tous deux sont ambitieux et énergiques et affrontent ensemble les différentes épreuves que la vie met sur leur chemin. Leur relation est très intense et n’importe qui pourrait jurer qu’ils s’aimeront toujours rien qu’en les regardant se regarder.
    Thérésa Tallien : Elle est son ancienne amante. Il en a déjà été amoureux, au point de lui révéler des biens noirs secrets. Maintenant Thérésa le fait chanter et il ne peut que se plier sinon quelques meurtres et affaires pas très nettes remonteraient jusqu’aux oreilles de l’Empereur. Tout en faisant mine de lui obéir, il cherche un moyen de se débarrasser d’elle. Un cadavre de plus ou de moins dans la capitale, quelle différence?
    Louis Gabriel Suchet : Ils ne s’aiment pas. Cela se voit, s’entend, se sent. Lorsque les deux se trouvent dans la même pièce, cela ne peut que finir en duel. À ce qu’on dit, Junot aurait emprunté une énorme somme d’argent à Suchet et ne lui aurait jamais redonné.



Dernière édition par Napoléon Bonaparte le Sam 25 Déc - 11:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tell me who you are...
Messages : 244
Date d'inscription : 27/04/2010

Feuille de personnage
Désirs: Ma jeune maîtresse sous moi....
Secrets: Je pense malheureusement à répudier de ma femme...
MessageSujet: Re: Les Militaires [13/13]   Mar 15 Juin - 5:06

libre ; réservé ; pris


(c) Superwoman


    Pierre Claude Pajol
    ft. Sam Worthington
    • 34 ans
    • Colonel
    Si bien d'autres militaires au service de Napoléon sont brillants, intelligents et logiques, Pajol est le courage, la force et les muscles. Audacieux, fougueux et téméraire, il n'hésite pas à se lancer dans la mêlée et il a été blessé un nombre incroyable de fois. Son corps possède quelques cicatrices qui le rendent séduisant aux yeux des jeunes filles... Fidèle et loyal, il aime et respecte les dames et il n'est l'homme que d'une seule femme.
    Élisa Bonaparte : Il a déjà été passionnément amoureux de la princesse. Aujourd’hui, elle est une amie précieuse dans son avancement. Il la respecte infiniment et n’oserait jamais la contredire. Néanmoins, il a de plus en plus de difficulté à la supporter lorsqu’elle parle en mal de celle qu’il aime, la jeune Marie-Louise.
    Marie-Louise Oudinot : Peu importe les qu’en-dira-t-on, Pajol est amoureux de Marie-Louise. Peu importe qu’elle l’ignore encore, il la regarde de loin et malgré son attitude rebelle et débauchée, il sait qu’elle est celle qu’il lui faut. Mais comment pourrait-il lui avouer son amour? Il sait qu’elle le rejetterait… elle a tous les hommes à ses pieds. Lui, dont le corps est marqué de cicatrices, a une blessure qui le fait souffrir et cette douleur, c’est Marie-Louise.
    Florent Mathieu : Florent a été sous le commandement de Pajol au cours d’une bataille. Bien sûr, Florent avait déjà tué des ennemis, mais jamais d’aussi près ni jamais d’aussi jeunes que celui qu’il avait tué à bout portant sous les yeux de Pajol. Depuis cet épisode ayant bouleversé Mathieu, les deux hommes sont très proches et Pajol prend le soldat sous son aile, se comportant avec lui comme un grand frère. Ils ont beaucoup d’affection l’un pour l’autre.
    Jean Lannes : Pierre Claude admire grandement le maréchal Lannes. Courageux, téméraire et ayant réussi dans sa carrière militaire, maintenant reconnu par Napoléon, Lannes représente l’idéal de ce qu’il voudrait devenir. Pajol cherche constamment à être mis en contact avec Lannes, afin qu’il parle en bien de lui à Napoléon.


libre ; réservé ; pris


(c) FoX


    Hugues de Cambacérès
    ft. Garrett Hedlund
    • 28 ans
    • Général de brigade
    Jeune et impétueux seraient probablement les mots qui décrivent le mieux Cambacérès. Jeune, il l’est d’esprit. Multipliant les coups de tête, il vit au jour le jour. Si demain il meurt au champ d’honneur, il aura au moins la certitude d’avoir bien vécu. Négligeant, presque égoïste, il est néanmoins un homme à avoir de son côté sur le front. Son courage peut facilement vous sauver la vie.
    Pauline Bonaparte : C’est sa maîtresse, sa vénérée et adorée maîtresse. Hugues n’a aucun scrupule à rendre cocu le prince Borghèse. Au contraire, il en éprouve même de la fierté. S’attacher la plus femme de l’Empire, ce n’est pas rien. Malheureusement, Pauline désire garder leur relation secrète, ce qu’il regrette, voulant avoir la gloire d’être le favori de la princesse. Alors, pour arriver à son but, il ne lui faut qu’arriver à l’approcher en public.
    Charles de Flahaut : Les deux hommes se détestent manifestement. Ambitieux, fiers et hautains, ils se ressemblent trop pour ne pas être contraire. Cambacérès reproche à Flahaut son ambition et sa prétention. Les duels entre les deux militaires sont monnaie courante, mais il n’y a jamais réellement eu de vainqueurs…
    Emmanuel de Grouchy : Grouchy l'a toujours regardé de haut, se sentant supérieur à lui... mais Hugues sait très bien que sur le plan des femmes, il est imbattable, alors que Grouchy est lamentable. Lorsque ce dernier a finalement écrabouillé son orgueil pour lui demander des conseils de séduction, Hugues s'est fait un plaisir de lui en donner, et il sait maintenant que Grouchy a une dette envers lui. Il trouve cela plutôt drôle!
    Adrien Auger : Hugues a une nature un peu bohème et il vit au jour le jour. Ce soir-là, il n'avait aucun toit pour dormir et il s'est réfugié dans un parc, tout comme Adrien, qu'il a rencontré. Les deux hommes s'entendent très bien et ils ont tellement parlé qu'il n'ont pas dormi de la nuit. Ils se revoient régulièrement.


libre ; réservé ; pris


(c) Lapis Lazulis


    Jean-Baptiste-Étienne de Montet
    ft. Gaspard Ulliel
    • 24 ans
    • Colonel
    Montet est l’un de ses soldats qui n’a peur de rien, tout simplement parce qu’il souhaite la mort. Une femme qu’il a aimé est morte. Depuis, vivre est la plus terrible des épreuves. Il tente de remonter la pente, mais c’est extrêmement difficile. L’absinthe et le laudanum sont actuellement ses meilleurs amis.
    Ludovic de Sablonnières : À l’École militaire, ils étaient les deux meilleurs de la promotion. Sablonnières a enchaîné un mot de trop à une insulte et ils se sont défiés en duel. C’était l’événement de l’année. Même les professeurs et le directeur entouraient les deux combattants. Malheureusement pour Sablonnières, un faux pas l’a fait tombé sur le sol et a fait glisser l’épée de Montet sur sa gorge. Sablonnières a juré de se venger et Montet est plutôt sur ses gardes, on ne sait jamais avec une tête-brûlée comme lui.
    Ernestine de Grouchy : Un soir d’hiver, Montet était responsable d’escorter l’aînée des Grouchy qui s’était enfuie jusqu’à sa maison. Mais c’était avant qu’Ernestine révèle qu’elle ne s’était pas sauvée; c’était sa cadette qui avait fait un tel impair et elle cherchait seulement à la retrouver. Montet, en regardant dans les yeux limpides de la demoiselle, ne pensa aucunement aux réprimandes qu’il aurait en rentrant à la caserne aussi tard. Il accepta aussitôt d’aider Ernestine à retrouver sa sœur. Depuis qu’il a été les reconduire sous le porche de leur hôtel, Montet n’a pas revu Ernestine. Il ne saurait vraiment lui dire si elle lui manque…
    Anne de Moncey : Une femme, un jour, a trompé son mari, un homme détestable, avec l’amour de sa vie pour lequel elle s’est plus tard enlevé la vie. C’est une vieille légende en Auvergne, elle serait plus vieille que celle de Tristan et d’Iseult. Mais ce ne sont que des histoires, dit-on. Pas vraiment et elle n’est pas si vieille… L’homme était un Montet et les descendants de ce couple maudit sont destinés au malheur. Jean-Baptiste-Étienne est l’un d’eux. Le mari, par la faute de qui tout s’est produit, était un Moncey et ses descendants seront pour toujours incapable de trouver l’amour véritable. Du moins, c’est ce qu’on raconte. Pour Montet, Anne est une petite sœur qu’il protège avec affection. Ils sont liés par une histoire qui les dépasse et qu’ils n’ont pas la force de combattre.
    Xavier Vadeboncoeur : Le tavernier est possiblement son meilleur ami. Il n’y a aucun doute que si Montet n’avait pas été là, peut-être Vadeboncoeur n’aurait pas procéder à un agrandissement de son établissement. Pratiquement toutes les nuits, on peut voir Montet devant un verre d’absinthe. C’est également Vadeboncoeur qui fournit le laudanum à son ami. Pour ses nombreux services, Montet remerciera toujours le tavernier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tell me who you are...
Messages : 244
Date d'inscription : 27/04/2010

Feuille de personnage
Désirs: Ma jeune maîtresse sous moi....
Secrets: Je pense malheureusement à répudier de ma femme...
MessageSujet: Re: Les Militaires [13/13]   Sam 25 Déc - 11:42

Les soldats

libre ; réservé ; pris


(c) Choop's


    Paul Legrand
    ft. Kellan Lutz
    • 23 ans
    • Hussard
    Un peu tête en l'air, Paul s'est engagé dans l'armée napoléonienne pour voir du pays, servir son empire et séduire les femmes. Car qui peut résister à l'uniforme du Hussard qu'il est? Rempli de la fougue de la jeunesse, Paul est très curieux et il adore la vie nocturne de Paris. Il sait être poli et remplir ses fonctions comme il se doit, mais sa vie est en général assez dissolue.
    Klaus Altenbourg : Un jour, Klaus testait une machine à rouler dans rue et Paul a mit son pied dans sa trajectoire, ce qui a causé l’arrêt immédiat de la machine et l’envol de Klaus, qui a atterri dans un kiosque rempli de légumes. Klaus, plutôt désorienté et déçu du bris de sa machine qu’en colère, a fortement insisté pour forcer Paul à venir réparer ses dégâts dans son laboratoire. Paul n’aime pas vraiment l’inventeur qui le fait sentir inférieur.
    Mikhaïl Kovalenski : Legrand et Kovalenski sont deux êtres équivalents et ils le savent très bien. Ils s’entendent très bien et sont très proches, mais sont loin de se faire confiance, depuis que Paul a piégé Mikhaïl en lui présentant une jeune demoiselle qui s’est finalement avéré être un garçon déguisé en femme. Mikhaïl a été très humilié et cherche à piéger Paul à son tour depuis, mais leur relation demeure amicale et fraternelle. Il faut dire que Paul a juré qu’il ne savait pas, pour le travesti…
    Léandre Morel : Dans la même compagnie, Léandre et Paul se détestent. Paul passe son temps à se moquer du conscrit, à cacher ses vêtements et lui voler sa ration de nourriture. Il le traite de noms car il n’est qu’un conscrit et veut retourner chez lui. Paul n’hésite pas à pousser Léandre dans le danger sur les champs de bataille et n’attend que le moment où il sera enfin tombé sur le champ d’honneur.
    Élisabeth de Vaudey : Paul a entrevu Élisabeth lors d’une parade militaire à laquelle elle assistait. Il ne lui aura fallu qu’une mince seconde pour être ébloui par sa beauté et pour la désirer plus qu’il ne le faudrait. Car l’amour est une faiblesse et le sexe est un jeu; il doit l’attirer dans son lit tout en préservant son cœur…


libre ; réservé ; pris


(c) Caldoch


    Léandre Morel
    ft. Alex Pettyfer
    • 20 ans
    • Conscrit dans l'Infanterie
    Arraché à sa famille par l’Armée, Morel doit servir. On a beau lui dire qu’il sert sa patrie, qu’il défend la Nation, il s’en moque totalement. Il veut seulement retrouver sa campagne natale et oublier toute cette connerie de guerre, oublier ses camarades morts au combat, oublier qu’il a vu plus de sang qu’un homme peut en supporter… Morel est trop jeune, trop tendre pour une telle vie.
    Joachim Murat : Il était seul dans un fossé, blessé, à l’article de la mort lorsque le maréchal Murat l’a trouvé et l’a mené à l’hôpital. Il lui a sauvé la vie et lui en est extrêmement reconnaissant. Mais Léandre ne souhaite pas trop que le maréchal s’attache; il souhaite seulement mourir ou rentrer chez lui. Peu lui importe la légion d’honneur.
    Julien Delorme : Ils étaient voisins… Ou plutôt le manoir campagnard des Delorme était voisin de la cabane des Morel. Ils ont pratiquement été élevé ensemble, la mère de Julien détestant avoir cet enfant dans les jambes. Ils ont le même caractère doux et solitaire. Tous les deux sont confrontés à des destins qu’ils ne désirent pas. À chaque fois qu’ils se voient, ils parlent de traverser l’océan et de s’enfuir au Québec.
    Paul Legrand : Dans la même compagnie, Léandre et Paul se détestent. Paul passe son temps à se moquer du conscrit, à cacher ses vêtements et lui voler sa ration de nourriture. Il le traite de noms car il n’est qu’un conscrit et veut retourner chez lui. Léandre se cache le plus possible de lui et ne rêve que du moment où il sera fauché sur le champ de bataille.
    Annalisa Morelli : Une nuit d’automne comme les autres… Le froid, le vent et les ennuis… Léandre marchait tranquillement, une bouteille à la main, son fusil dans l’autre, vers la caserne quand une jeune femme courrant vers lui, se réfugia derrière lui. Rapidement, il vit un groupe d’homme arriver au bout de la ruelle. Prenant son courage à deux mains, il pointa son fusil vers eux. Ils ont fuit prestement. La mystérieuse jeune femme l’a remercié et Léandre a été la reconduire chez elle. Il ne sait pas du tout ce qui poussait ses hommes à courir à sa suite et ne lui demandera pas non plus.


libre ; réservé ; pris


(c) Smiley


    Florent Mathieu
    ft. Chad Michael Murray
    • 22 ans
    • Soldat dans l'Artillerie
    Doté d’une nature plutôt heureuse, Florent s’accommode de ce que la vie lui donne. Élevé en campagne bretonne, par une famille aimante et sans histoire, il se retrouve à Paris, émerveillé, pour faire ses cours à la Polytechnique. Néanmoins, rien ne le prépare aux atrocités de la guerre et aux horreurs de l’amour.
    Pauline Bonaparte : C’est la femme de sa vie. Il en est certain. Il éprouve un amour si grand et si passionné pour la princesse qu’il lui donnerait sa vie et sa mort. Florent l’aime tant qu’il n’ose pas lui faire des reproches pour ses amants, mais cela le blesse néanmoins.
    Tristan Préfontaine : Dans une taverne, un soir, Florent et Tristan buvaient ensemble en jouant aux cartes. Tristan était sur le point de gagner et il rigolait en s’en vantant à qui voulait l’entendre, jusqu’à ce que Florent déclare qu’il n’en avait rien à faire de perdre contre un homme qui ne faisait même pas la guerre pour son pays. Florent sait qu’il a touché dans le mille, car il a vu l’ombre sur le visage de Tristan, qui n’a rien répliqué. Curieusement, les deux hommes sont amis depuis ce temps.
    Pierre Claude Pajol : Ce jour-là, sur le champ de bataille, Florent a tué un soldat ennemi à bout portant, après avoir lu la tristesse et la supplication dans son regard. Sous l'impulsion du moment, il a tiré et s'est ensuite effondré. C'est Pajol, son supérieur, qui l'a ramené au campement et depuis ce temps, les deux hommes sont très proches. Pajol agit comme un grand frère et les moments qu'ils passent ensembles sont très précieux pour Florent...
    Magdalena Filiplowska : Florent est un homme fier aux valeurs nobles et admirables, en plus d’être très pieux. C’est au cours de l’une de ses œuvres de charité qu’il a rencontré Magdalena, qui était en compagnie de Tristan. Il sait très bien les vraies valeurs du Préfontaine, et il adore Magdalena, mais il ne veut ni trahir Tristan, ni blesser Magdalena. Il est donc coincé dans un grand dilemme…


_________________


    Comment puis-je comprendre ce que je suis, alors que je suis la France?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: Les Militaires [13/13]   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Le Bal de l'Empire :: Aux Portes de Paris :: Personnages Prédéfinis -