Les Sujets impériaux [14/15]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Tell me who you are...
Messages : 244
Date d'inscription : 27/04/2010

Feuille de personnage
Désirs: Ma jeune maîtresse sous moi....
Secrets: Je pense malheureusement à répudier de ma femme...
MessageSujet: Les Sujets impériaux [14/15]   Mar 15 Juin - 10:08




Les sujets
impériaux



Ils sont l'âme de Paris, ceux qui lui donnent sa beauté et sa laideur. Sans eux, Paris ne serait pas la même. On a beau préférer la frivolité au travail; Paris reste tout de même la grande cité des âmes en toute sorte. Ils côtoient le pouvoir encore plus étroitement que beaucoup de nobles et peuvent changer le cours de l'histoire par un simple mouvement. Domestique ou bon vivant, voleur ou propriétaire, les Parisiens se connaissent tous plus ou moins. Il faut avouer que depuis la Révolution, les choses ont tout de même bien changées.


Les personnages en rouge sont pris, ceux en italiques sont réservés.

•Daphnée de Gouges feat Amanda Bynes
•Félicité Préfontaine feat Taylor Swift
•Angélique Saulnier feat Shakira
•Céleste Vannereau feat Clémence Poésy
•Mathilde Dussault feat Angelica Jolie
•Claire Esnault feat Lily Coles
•Delphine Loiselle feat Julie Ordon
•Perceval Gifrelet feat Rupert Grint
•Tristan Préfontaine feat Chace Crawford
•Christian Navarro feat Luke Grimes
•Octave Duhamel feat Ed Westwick
•Constant Wairy feat Ashton Kutcher
•Thomas Perrin feat Heath Ledger
•Julien Delorme feat Jeremy Sumpter
•Xavier Vadeboncoeur feat Johnny Depp




Dernière édition par Napoléon Bonaparte le Sam 25 Déc - 13:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tell me who you are...
Messages : 244
Date d'inscription : 27/04/2010

Feuille de personnage
Désirs: Ma jeune maîtresse sous moi....
Secrets: Je pense malheureusement à répudier de ma femme...
MessageSujet: Re: Les Sujets impériaux [14/15]   Mer 16 Juin - 5:17

libre ; réservé ; pris


(c) FoX


    Perceval Gifrelet
    ft. Rupert Grint
    • 21 ans
    • Étudiant
    Venu de la campagne pour faire son droit, Perceval est le fils de petits bourgeois provinciaux. Ardent de découvrir les plaisirs que peut lui offrir la capitale, il prend une minuscule chambre dans Montmartre pour utiliser le reste de sa pension pour son bon plaisir. Jeune homme d’une extrême bonne humeur permanente, il se réjouit de tout et est tout dévoué à ceux qui ont été capable de s’attacher son affection.
    Anatole Vernet : Par chance, son voisin est devenu son meilleur ami. Ils ont les mêmes cours et passent tout leur temps libre ensemble. Perceval paye souvent des choses à son ami en échange de rédaction et de travaux d’école, non pas parce que Perceval n’est pas assez doué, mais parce qu’il est trop distrait pour les remettre à temps. L’un sans l’autre, ils seraient perdus.
    Daphnée de Gouges : Dès qu’elle est entrée en classe, Daphnée a attiré tous les regards. C’était la seule fille de la promotion et certainement une des plus mignonnes demoiselles de la capitale. Frondeuse, elle vint s’asseoir au premier rang à côté de Perceval. C’est à ce moment qu’il remarqua qu’elle portait des pantalons. Il trouva cette audace excessivement séduisante et se mit à entretenir sa voisine de différents sujets. Maintenant, cette attirance a disparu et Perceval voit Daphnée comme une petite sœur et sa meilleure amie. Il la défend bec et ongles.
    Mathias Niels : Perceval était en train d’acheter une cravate à haut prix lorsque Mathias retint sa main. S’obstinant avec le vendeur, il réussit à faire baisser le prix de moitié. « Ah, ce n’est rien », répliqua-t-il lorsque Perceval le remerciait. Mais depuis leur rencontre, les choses ont bien changées… Perceval sait maintenant, par un concours de circonstances, la différence de son ami et il est dorénavant celui qui le défend.
    Ernestine de Grouchy : Perceval se promenait avec Julien Delorme, son compagnon de classe, lorsque ce dernier le délaissa pour aller bavarder avec un jeune homme qui arrivait vers eux. Les deux amis s’éloignant, Perceval fut laissé sur place avec la sœur de l’élève de Delorme, la jeune Ernestine de Grouchy. Depuis, elle est devenue une amie précieuse qu’il n’échangerait pour rien au monde. Il doit avouer également qu’il ne détesterait pas qu’elle l’embrasse. Cependant, il aime mieux taire son attirance pour elle que risquer de la perdre.


libre ; réservé ; pris


(c) Ohgosh


    Daphnée de Gouges
    ft. Amanda Bynes
    • 23 ans
    • Étudiante
    Petite-fille d’Olympe de Gouges, la célèbre féministe révolutionnaire, elle revendique pleinement son héritage. Elle fut la première femme à être admise en faculté de droit, bien qu’elle ne puisse pas en recevoir le diplôme. Rejetée de beaucoup étudiants, bousculée dans les couloirs, Daphnée ne fait comme si rien n’arrivait. Seule sa lutte compte. Faisant partie de nombres d’associations pour les droits des femmes, elle est souvent poursuivie par l’ordre misogyne que l’Empereur a mis en place. Sous le couvert de divers costumes, elle s’efforce de faire changer les choses pour ses consœurs, qui ne prennent même pas garde à elle, la traitant d’illuminée.
    Perceval Gifrelet et Anatole Vernet : Ils sont ses amis. Tous les trois à la faculté de droit, ils passent leurs soirées ensemble. Daphnée les aime beaucoup, car ils la considèrent comme ils le feraient d’un collègue masculin, la faisant entrer dans quelques groupes d’étudiants. De son côté, elle aide Perceval avec les filles et aide financièrement Anatole. Daphnée adore le côté farceur et loufoque de Perceval. Souvent, ils se promènent en ville et font quelques tours sans malice. Avec lui, elle peut faire ce qu’il lui plaît et se sent comme son égale. Anatole, au contraire, est celui avec lequel elle change le monde. Tous les deux insomniaques, pendant que Perceval dort et ronfle, ils sortent et se battent les trottoirs de Paris de leurs semelles de vent. Les deux ont de grandes espérances qui pourraient ne jamais se réaliser; cela les rapproche.
    Joseph Bonaparte : C’est lorsqu’il est venu faire la visite de la faculté de droit que Daphnée a attiré son attention. Ambitieuse, elle en a profité et a plaidé la faible instruction des femmes. Elle a bien remarqué combien le Roi était rouge et balbutiait des réponses confuses. Femme, elle compte bien se servir de cet attrait pour arriver à ses fins.
    Julien Delorme : Autre camarade de classe, Daphnée apprécie beaucoup Delorme, autant pour ses idées modernes et libérales que pour sa personnalité calme. Autant elle adore Perceval certains soirs, parfois elle n’a envie que d’être près de Julien. D’accord, souvent… Elle n’oserait pas dire qu’elle est amoureuse de lui, car une femme de sa trempe ne peut s’autoriser d’être ainsi subornée à un homme, mais elle pense souvent à lui et non en camarade de classe.


libre ; réservé ; pris


(c) Eight-Letters


    Tristan Préfontaine
    ft. Chace Crawford
    • 22 ans
    • Futur joallier
    Bon niveau et motivation demandés
    Tristan comprit très vite combien on peut tout obtenir à condition qu’on y mette le prix. Et comme ce qu’il veut, c’est de jolies demoiselles pour mettre dans son lit, il n’est guère difficile de subtiliser quelques bricoles dans l’atelier de son père et de les faire couler entre les seins de ses conquêtes. Séducteur, charmeur, intelligent et pourvu d’un humour noir, Tristan est actuellement occupé à déjouer les plans matrimoniaux que son père a pour lui. Une provinciale au doux minois, non mais franchement, qu’est-ce qu’il en a à faire! Ce qu’il veut, ce n’est pas de reprendre l’entreprise familiale, c’est d’aller au front, faire le devoir que lui donne sa Nation!
    Félicité Préfontaine : Elle n’en a aucune idée, mais tous les amants de Félicité sont des résultats des plans de Tristan. Depuis leur adolescence, il ne se passe pas un jour sans que les Préfontaine se défient à un jeu stupide, mais maintenant, Tristan a un dessein plus grandiose pour sa jeune sœur. Puisque sa grande beauté peut faire tomber n’importe quel homme à ses pieds, Tristan les amène vers sa sœur. Et cette dernière pourra le hisser plus haut. Car dans l’Histoire, cela est bien connu, les femmes de rien obtiennent plus des grands hommes que le contraire. Cependant, au delà du plan, il aime bien sa sœur, il pourrait la défendre, mais son amour pour elle n’irait pas jusqu’à se sacrifier lui-même.
    Magdalena Filiplowska : Au Palais-Royal, il l’a vue suivre une belle et plantureuse dame blonde. Au début, il crut qu’elle était sa servante. Charmeur, il s’est approché d’elle et a tenté de la courtiser. Mais en vain, elle baissait la tête, gênée, et suivait sa maîtresse. Ce n’est qu’après qu’il apprit que la demoiselle n’était pas une servante, mais la fille de la femme blonde, qui s’avéra être la grande Filiplowska, la sulfureuse cantatrice polonaise. Ravi d’avoir un contact avec une célébrité, Tristan passe beaucoup de temps avec Magadalena. Il va jusqu’à l’aider dans ses aides pieuses, ce qui est un exploit pour un personnage aussi crâneur.
    Ernest Schlierenzauer : Tristan voit en Schlierenzauer une âme semblable à la sienne, bien qu’elle soit plus diabolique que la sienne. Si Tristan échafaude des plans machiavéliques, c’est pour son propre bien, sa propre ambition. Dans le cas d’Ernest, il s’agit plutôt de faire du mal délibérément. Cependant, ils s’entendaient comme des larrons en foire jusqu’à ce que Tristan perde un pari. Malheureusement, trop sûr de lui, il avait misé sa sœur. Est-il mieux de dire la vérité à Félicité ou d’inventer un autre plan tordu pour cacher son mensonge
    Florent Mathieu : Florent a touché dans le mille quand, au cours d'une partie de cartes que Tristan était sur le point de gagner, il l'a insulté en lui rappelant qu'il ne combattait pas pour son pays, mettant en évidence ce qu'il n'avait pas encore réussi à faire. Mieux vaut ne pas se mettre les gens qui connaissent nos faiblesses à dos, et c'est pourquoi Tristan s'est rapproché de Florent et est devenu son ami.


libre ; réservé ; pris


(c) Stella


    Félicité Préfontaine
    ft. Taylor Swift
    • 19 ans
    Bon niveau et motivation demandés
    « Seul les bijoux savent faire pétiller les yeux des jeunes filles » Peut-être… mais quand le père de la dite jeune fille est joaillier, on s’en fiche bien. Ce que veut Félicité, c’est la gloire, la richesse, la noblesse. Au contraire, elle doit traîner son nom bourgeois jusqu’au bal de la Cour. Mais lorsqu’on est aussi intelligente et mutine que Félicité, il est dur de s’en laisser imposer. Rêver, c’est bon pour les autres; vivre est l’unique but de cette si magnifique demoiselle.
    Pauline Bonaparte : Félicité sait exactement ce qu’elle veut et sait quoi faire pour y parvenir. Elle arrive à pousser son père à la faire engager comme dame de compagnie de Pauline Bonaparte. Elle sait que si les plus beaux et riches hommes de l’Europe tournoient autour de la princesse. Si Félicité doit se trouver un mari, c’est avec l’aide ambitieuse de sa maîtresse qu’elle y arrivera.
    Jérôme Bonaparte : Elle est totalement éprise de ce jeune prince. La première fois qu’elle l’a vu, elle se changeait et était complètement nue lorsqu’il a fait interruption dans sa chambre. Il s’est littéralement jetée sur elle pour lui faire l’amour. Depuis, Félicité est son amante la plus régulière, elle se plaît même à dire qu’elle est sa favorite. Mais au fond de son cœur, elle se moque bien d’être sa favorite, elle veut être sa femme. Après tout, aucun amour ne peut être plus fort que celui qu’elle a pour le prince.
    Tristan Préfontaine : Félicité a un seul appui assuré à la Cour; il s’agit de Tristan, son frère, qui séduit les demoiselles aussi bien qu’elle séduit les hommes. Tous les deux se lancent des paris depuis leur enfance et n’hésitent pas à se provoquer, à se tromper et à se mêler de la vie de l’autre. La vie bourgeoise de leur adolescence était si monotone… Félicité se plaisait à raconter des mensonges à l’aimée du moment de son frère, à prévenir les parents de la demoiselle. Tout pour mettre son frère hors du jeu. Qui gardera le plus longtemps la tête?
    Charles-Ferdinand de Berry : Rencontré lors d’un bal, Félicité a été immédiatement séduite par Berry. Mais elle est trop intelligente pour se laisser compromettre. Il y a peu de gens à la Cour qui peuvent prétendre à une telle dualité; amante d’un futur dauphin et favorite du frère de l’Empereur. Elle trouve Berry charismatique, charmeur et beau garçon. Pourtant, elle ne peut l’aimer, mais elle ne peut pas non plus se refuser à lui. Pour justifier l’envie qu’elle a de lui, Félicité se prend pour une espionne cherchant à percer le secret des Bourbons.



Dernière édition par Napoléon Bonaparte le Dim 15 Aoû - 5:39, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tell me who you are...
Messages : 244
Date d'inscription : 27/04/2010

Feuille de personnage
Désirs: Ma jeune maîtresse sous moi....
Secrets: Je pense malheureusement à répudier de ma femme...
MessageSujet: Re: Les Sujets impériaux [14/15]   Mer 16 Juin - 5:34

libre ; réservé ; prise


(c) Baby d0ll


    Delphine Loiselle
    ft. Julie Ordon
    • 20 ans
    • Camériste
    Il y a maintenant quatre ans qu’elle s’est enfuie de l’orphelinat en serrant dans sa main une broche qui lui vient de sa mère. Sœur Sainte-Catherine lui a toujours répété que sa mère était encore vivante, mais qu’elle ne pouvait la garder avec elle, car elle était une trop grande dame. Delphine est décidée à comprendre le secret de sa naissance, même si elle doit y laisser sa vie. Calme, discrète et prévoyante, Delphine est une parfaite domestique aux Tuileries. Et c’est dans ce monde brillant de dorures que sa mère est cachée.
    Élisa Bonaparte : Delphine sera toujours reconnaissante à Élisa pour l’avoir accueillie et lui avoir trouvé une raison de vivre. Cependant, elle sent que la princesse lui cache quelque chose. Delphine continue de penser que, derrière ses bonnes intentions, elle en sait plus qu’elle ne voudrait l’avouer.
    Christian Navarro : Navarro l’harcèle de ses avances disgracieuses depuis un bon moment. Droite et décidée, Delphine ne se laisse pas faire et passe outre les menaces du jeune homme. Mais s’il ose trop, elle ira se plaindre à Élisa qui n’hésitera certainement pas à châtier le coupable. Chacun y va de ses propres armes comme on dit!
    Xavier Vadeboncoeur : En s’enfuyant de l’orphelinat, Marianne a passé quelques nuits dans les rues, errant au hasard, priant le ciel pour qu’il ne la laisse pas mourir de froid. Cela aurait bien pu se produire si Xavier ne l’avait pas prise sous son aile. La belle Delphine fut donc quelque temps au serveuse à la Taverne de l’Aigle (elle fut bien traitée, grâce à son patron qui défendait quiconque de la toucher), avant qu’il ne lui déniche une place aux Tuileries. Elle lui sera toujours éternellement reconnaissante.
    Charles de Flahaut : Dans les rêves de Delphine, elle épouse un prince qui lui révèle qu’elle est la fille d’un riche roi. Et lorsque les yeux de la camériste sont ouverts, elle voit que Charles de Flahaut est son prince. Mais elle aime mieux fermer les yeux, car jusqu’à ce qu’elle retrouve qui sont ses parents, Marianne ne pourra pas réaliser son rêve.
    Joséphine de Beauharnais : Impératrice aperçue dans toute sa splendeur, le 2 décembre 1804. En la voyant, malgré la distance qui les séparait, une sensation étrange s'empara alors de Delphine. Elle ne l'aurait su l'expliquer encore aujourd'hui. Elle ne la croise que peu souvent aux Tuileries, et la dernière fois qu'elle le fit, elle l''a dévisagée si intensément, que la pauvre camériste songea lui avoir déplu. Elle espère se tromper ... car son emploi est tout pour elle.
    Charles Maurice de Talleyrand : Cet homme est à Delphine, affreusement antipathique. On le dit très fin diplomate mais ce que certains nomment diplomatie, elle l'appellerait plutôt hypocrisie. Mais elle n'est pas l'Empereur alors elle se tait, même si sa tête ne lui revient pas. En particulier depuis qu'il ne cesse de vouloir la couvrir d'or, de la ravir à Elisa pour la faire lectrice de son épouse, et à la questionner sur son compte ... Voilà qui est fort étrange !


libre ; réservé ; pris


(c) Sterling


    Thomas Perrin
    ft. Heath Ledger
    • 28 ans
    • Espion
    D'origine modeste, pourvu d'une intelligence vive, d'une logique précise et d'une discrétion inébranlable, Thomas Perrin avait tout pour être l'homme de main du compte d'Artois, qui l'a pris à son service en tant qu'espion. Mais tel est pris qui croyait prendre, car en alternant entre la cour impériale et la petite cour des Royalistes, Thomas espionne plutôt les Royalistes pour le compte de l'Empire... Comme on sait, les mauvais garçons ont souvent beaucoup de succès auprès des femmes et c'est le cas de Thomas, qui aime d'ailleurs la compagnie féminine. Très secret, il parle peu et il est impossible de le piéger; même enivré, il sait s'arrêter avant de parler. C'est d'ailleurs son outil principal pour remplir une tâche bien plus compliquée que l'espionnage pour l'Empire: avoir pour maîtresses deux femmes en même temps, qui sont également des meilleures amies...
    Charles-Philippe d'Artois : Si Charles-Philippe d'Artois n'était pas le pire ennemi potentiel de l'Empire, Thomas pourrait facilement se lier d'amitié avec lui. Mais son travail est de gagner sa confiance sans jamais lui donner la sienne. Il la garde en lui donnant de temps à autres une information en apparence importante qui au fond est aussi futiles que toutes les autres...
    Marie-Thérèse de France : Thomas a longtemps résisté à Marie-Thérèse, parce qu'il savait bien qu'en lui cédant, il se tiendrait sur la corde raide. Elle est l'âme, le coeur et le souvenir de ce contre quoi il se bat et pourtant, elle est douce, belle et incroyablement séduisante... Ah et puis qu'avait-il à perdre? Devait-il constamment se soucier de ce que l'Empereur, lui, avait à perdre?
    Blanche d'Argenteuil : Thomas n'a eu qu'à regarder Blanche dans les yeux, admirer sa démarche et respirer son odeur pour la vouloir dans son lit à la fin de la soirée. Très attiré physiquement par elle, il ne s'attendait certainement pas à apprécier autant passer du temps avec Blanche... même en dehors de la chambre. Mais il garde leur relation secrète, pour son rôle d'espion, dit-il...
    Lucien Bonaparte : S’il est aujourd’hui une plaque tournante dans l’opposition, c’est grâce à son compagnon de la Révolution. Thomas n’était qu’un maçon avant que Lucien lui donne cette place d’espion. Il lui doit une nouvelle vie et c’est avec joie qu’il répond de lui, lui donnant toutes les informations qu’il désire. Mieux vaut faire son rapport à un ami qu’à un colérique empereur.


libre ; réservé ; pris


(c) Sugarfall


    Claire Esnault
    ft. Lily Cole
    • 22 ans
    • Camériste
    « Avec ton joli minois, Claire, on ne peut se contenter de passer sa journée à avoir faim » C’est possiblement la phrase qui mène la vie de la jeune femme. Son père mort, sa mère disparue on ne sait pas ou, l’ambitieuse Claire décide d’exaucer les volontés de son père. La vie de modiste n’est guère pour elle. En entrant aux Tuileries, elle sait qu’elle entre dans un monde qui est le sien. Il ne lui reste qu’à trouver un moyen pour qu’elle s’y fasse accepter. Un mari haut militaire, ce serait bien, un amant roi, ce serait mieux…
    Caroline Bonaparte : Aussi ambitieuse que sa maîtresse, mais ne possédant point les moyens de parvenir à ses rêves, elle obéit aveuglément à Caroline Bonaparte. La camériste espionne tout le monde derrière son joli sourire d’ingénue. Mais pour elle, ce n’est pas une trahison, c’est un travail comme un autre, un travail qui lui permet d’aller dans les bals et de danser avec de séduisants colonels.
    Charles-Maurice de Talleyrand : Alors qu’elle écoutait aux portes pour sa maîtresse, Claire s’est fait prendre par le diable boiteux. Il lui a alors proposé un marché. Si elle passait la nuit avec lui, il ne dirait rien; même mieux, si elle était à sa convenance, il parlerait même d’elle à l’Empereur. Claire s’est exécutée devant cette chance inespérée. Mais elle s’est fait prendre. Talleyrand n’a rien dit à l’Empereur et elle se demande même s’il savait ce qu’elle faisait derrière la porte. Elle voudrait tant se venger, mais elle n’en a guère les moyens.
    Marceline Desbordes : L'artiste Marceline, cette belle jeune femme qui connaît tout et tout le monde et qui est invitée dans les cercles les plus obscures du fond de Paris comme dans les plus grands salons est l'amie de Claire, et elle dit connaître un moyen pour elle de se venger de l'emprise que Talleyrand a sur lui... La jeune Claire a beau la trouver un peu bizarre, il lui fait du bien d'avoir une véritable amie et ensemble, elles s'amusent à écrire des poèmes d'injures au diable boiteux, poèmes qu'elles brûlent ensuite...
    Constant Wairy : Claire a tôt fait de comprendre la relation qui lie Constant à l’Empereur et elle sait qu’elle doit se lier d’amitié avec lui si elle veut se rapprocher de Napoléon. Cela peut paraître un peu manipulateur, mais Constant est un homme agréable et elle a envie de véritablement devenir son amie. Et puis peut-être la fera-t-il entrer dans les bonnes grâces de l’Empereur.


libre ; réservé ; pris


(c) Bulraiphik'


    Julien Delorme
    ft. Jeremy Sumpter
    • 21 ans
    • Étudiant
    Dans la famille Delorme, tous les hommes sont avocats depuis le début des temps. Ce n’est pas une option, c’est une obligation. Julien est donc étudiant à l’Université Impériale, mais ce qu’il désire vraiment est partir en campagne et s’occuper seulement de fleurs, et non de criminels. Solitaire et d’une personnalité noire, il cherche un moyen à la vie qu’on lui a destinée.
    Zoé Talon : Dès qu’il l’a aperçue au Musée Napoléon en train d’observer une statue antique, il en est tombé follement amoureux. À peine lui a-t-il adressé quelques mots et s’est enfuit, incapable de supporter son beau regard sur lui. Le même jour, la semaine suivante, il est retourné devant l’endroit où il avait rencontré ce bel ange. Et elle y était. Il ne peut s’empêcher de l’aimer, même s’il ne sait pas qui elle est.
    Alphonse de Grouchy : On a engagé Delorme pour donner des cours au jeune Grouchy trop malade pour suivre des cours à l’École Militaire. Il s’attendait à trouver un enfant capricieux et gâté, mais se retrouva devant cet adolescent mal à l’aise et malade. La relation qu’ils ont développée n’est pas celle d’un professeur et de son élève, mais une amitié sincère et forte. Ce que Grouchy ignorait, il l’a appris avec Delorme. Par contre, Julien ignore comment il est précieux pour Alphonse.
    Daphnée de Gouges : Daphnée est sa compagne de classe. Il l’apprécie beaucoup et aime sa compagnie. Lorsqu’il a le mal de l’âme, il va la voir et se sent mieux. Dans les bras de Daphnée, tout semble mieux. Il sent que les sentiments trop forts qu’il entretient pour Zoé n’existent plus. Mais dès qu’il quitte son amie, il ne pense plus à elle.
    Léandre Morel : Ils étaient voisins… Ou plutôt le manoir campagnard des Delorme était voisin de la cabane des Morel. Ils ont pratiquement été élevé ensemble, la mère de Julien détestant avoir cet enfant dans les jambes. Ils ont le même caractère doux et solitaire. Tous les deux sont confrontés à des destins qu’ils ne désirent pas. À chaque fois qu’ils se voient, ils parlent de traverser l’océan et de s’enfuir au Québec.


libre ; réservé ; pris


(c) Little Dream


    Xavier Vadeboncoeur
    ft. Johnny Depp
    • 37 ans
    • Propriétaire de la taverne
    Né dans les bas fonds de Paris, rien ne se destinait pour le jeune Vadeboncoeur, sinon une vie dissolue de boisson et de jeu et probablement une mort prématurée mystérieuse et inexpliquée. Pourtant, ambitieux et généreux, il n'a jamais sombré et a ouvert sa propre taverne à l'âge de 27 ans. Il envisage de la transformer en brasserie très bientôt. La taverne est très populaire et fréquentée par une masse de gens, c'est pourquoi elle offre des salons privés pour que les hommes fortunés puissent se retrouver autour d'une table de cartes, un cigare à la bouche et un whisky en main. Vadeboncoeur est l'ami de tous et bien qu'ayant eu ses soirées de fêtard, il ne rentre jamais bien tard à la maison. Personne ne le sait et tout le monde croit qu'il vit en célibataire, mais le père de Xavier demeure avec lui. Normal, malade comme il est... Il a de la chance d'avoir son fils, c'est lui qui en a toujours pris soin.
    Kathlyn O'Malley : La belle Kathlyn n’a peur de rien et son sang irlandais ne la rend guère impressionnable. Elle se promenait seule la nuit lorsqu’il l’a rencontrée. Elle était suivie par des hommes à la mine peu enviable. Il l’a entraînée jusqu’à sa taverne devinant les désirs malhonnêtes de ces hommes. Depuis, elle revient souvent voir Xavier, lui apportant des fleurs ou des cakes. Elle n’hésite pas à cuisiner pour lui lorsqu’il est d’humeur morose. Xavier pourrait même considérer son amour comme celui d’une fille dévouée à son père.
    Delphine Loiselle : Un soir, alors qu’il rentrait chez lui, il a aperçut une jeune fille assise sur le sol, tentant de se réchauffer avec frottant ses bras avec ses mains. Immédiatement ému, il ramena Delphine chez lui et la fit travailler à la Taverne, avec interdiction de quiconque de la toucher. Il savait bien que les ouvriers n’hésiteraient pas à poser leurs mains sales sur une si jolie demoiselle. Incapable de penser que d’autres que lui peuvent admirer et louer sa beauté, il a réussit à lui dénicher une place de camériste aux Tuileries. Il ne peut nier qu’il est un peu épris de la charmante orpheline.
    Mathilde Dussault : Xavier aime beaucoup la maquerelle. Les deux "commerçants" s'entendent à merveille car ils se comprennent et savent ce que c'est que de gérer un endroit de main de fer. Xavier sait qu'il est le seul à connaître vraiment la belle Mathilde mais il n'en profite pas pour autant, il l'aime trop. Elle est sa meilleure amie.
    Jean-Baptiste-Étienne de Montet : Si Xavier a un client fidèle, il s’agit du colonel Montet. Ce dernier dit venir parce que l’absinthe de Vadeboncoeur est la meilleure de la capitale et car le tavernier lui fournit son précieux laudanum. Mais Xavier sait que Montet a besoin de ses conseils, car comme tout homme seul au monde il a besoin de savoir que quelqu’un quelque part tient à lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tell me who you are...
Messages : 244
Date d'inscription : 27/04/2010

Feuille de personnage
Désirs: Ma jeune maîtresse sous moi....
Secrets: Je pense malheureusement à répudier de ma femme...
MessageSujet: Re: Les Sujets impériaux [14/15]   Jeu 23 Déc - 4:58

libre ; réservé ; pris


(c) Bloodmoon


    Angélique Saulnier
    ft. Shakira
    • 36 ans
    • Boulangère
    Angélique est une femme aux formes pleines et attirantes, à l'esprit vif et aux conseils avisés. Tous les hommes des bas quartiers et même des plus hauts connaissent la belle boulangère et nombre d'entre eux visitent son lit fréquemment, parfois seuls ou à plusieurs. En effet, Angélique raffole des plaisirs de la chair et on la considère comme la femme de tous les hommes. Ses conseils, son écoute, son empathie ainsi que les extras qui assaisonnent sa relation avec les hommes sont gratuits.
    Jean-Baptiste Isabey : Jean-Baptiste est le meilleur ami d'enfance d'Angélique. Ils ont grandi ensemble dans les rues de Paris et ont toujours pu compter l'un sur l'autre. Elle adore son sens de l'humour et sait qu'elle peut tout lui dire et se confier à lui à propos de tout. Leur relation est strictement amicale et c'est bien ainsi.
    Joseph Fouché : Si Joseph est un homme politique et très impliqué dans les affaires de l'Empire et dans sa carrière, il trouve tout de même du temps à passer avec la belle Angélique. Cette dernière le trouve très séduisant et elle aime bien les histoires de crime qu'il lui raconte à la lueur de la chandelle, après leurs ébats.
    Célèste Vannereau : Cette petite peste de prostituée cause bien des problèmes à Angélique. La boulangère a bien trop pitié de son sort et elle essaie tant bien que mal de lui venir en aide, mais Céleste reste une fille de joie et s'associer avec elle fait naître des rumeurs selon lesquelles Angélique voudrait devenir maquerelle... ce qui est ridicule! Néanmoins, sa réputation en souffre...
    Charles de Bade : Cela pourrait sembler bizarre, mais le grand duc et prince Charles de Bade visite souvent la boulangerie, pour y goûter la meilleure mie en ville, dit-il. Angélique ne lui fait pas de cérémonies et d'ailleurs, il est loin d'être son genre. Elle le repousse sans ménagement.


libre ; réservé ; pris


(c) Pivette


    Célèste Vannereau
    ft. Clémence Poésy
    • 25 ans
    • Prostituée
    L’enfance de Céleste a été heureuse, rien ne la prédisposait à un tel malheur. Ses parents étaient des cultivateurs et le ciel de Normandie a toujours caché les rêves de la jeune fille. Mais le père de la jeune femme a été tué durant les guerres révolutionnaires. Ce malheureux décès a poussé Céleste et sa mère à fuir vers Paris, ou elles travaillaient comme couturières. Mais ce travail est maintenant impossible, car la veuve Vannereau est terriblement malade. Céleste a donc également quitté son emploi pour s’occuper de sa mère, mais les potions ne sont pas données. La seule solution fut vite trouvée. Céleste devait vendre son corps pour sauver sa mère. Quel triste destin!
    Stanislav Heleniak : Céleste sait bien que Stanislav est fou amoureux d’elle. Elle sait bien qu’il veut la protéger et la sauver de ce malheureux destin. Mais alors, pourquoi paie-t-il pour les nuits passées avec elle, pourquoi ne la demande-t-il pas en mariage au lieu de la traiter comme ce qu’elle est : une prostituée? Et pourquoi lui fait-il subir tous ses fantasmes, tout droit sortis de ses plus bas instincts? Céleste préfère de loin le portefeuille du polonais que lui-même…
    Carle Vernet : Ce peintre est celui qui la demande le plus fréquemment. La moitié de ses nuits, elle les passe avec lui. Elle sait ce qu’il désire d’elle et se plie à ses caprices. Elle le trouve bien gentil, mais aimerait mieux ne pas le côtoyer.
    Magdalena Filiplowska : Céleste a rencontré Magdalena à l’église, alors qu’elle allait prier pour sa mère. La jeune polonaise s’est approchée d’elle et lui a offert ses prières, et Céleste lui a raconté sa triste histoire. En apprenant tous les péchés que la jeune fille avait commis, Magdalena s’est refroidie et a prié Céleste de quitter la demeure du Seigneur. Céleste a été très bouleversée par cet événement.
    Angélique Saulnier : Céleste sait qu'elle met Angélique dans le pétrin en venant chercher son aide. Mais elle sait aussi que la boulangère a trop bon coeur pour la laisser mourir de faim dans la rue. Céleste apprécie la miséricorde d'Angélique et elle espère qu'un jour, elle l'embauchera dans sa boulangerie et qu'elle pourra enfin effectuer un travail honnête... bien que moins payant.


libre ; réservé ; pris


(c) Lellia


    Mathilde Dussault
    ft. Angelina Jolie
    • 40 ans
    • Mère maquerelle
    On dit souvent que le rôle de maquerelle est une promotion du métier de prostituée, mais dans le cas de Mathilde, ce n'est pas le cas. Elle se vante d'ailleurs souvent de n'avoir jamais vendu ses charmes à quiconque et dit bien fort que l'homme qui la soumettra n'est toujours pas de ce monde, car elle domine aussi bien sa Maison que son lit. La Dussault sait se montrer très sévère et dure en affaire; elle ne se laisse avoir par aucun des petits voyous qui visite sa maison, pas plus que par les habitués de la cour qu'elle retrouve dans ses chambres. Personne n'est favori, aucun passe-droit. Mathilde tient sa maison de main de fer et choisit ses filles selon plusieurs critères. Elle les traite et les paie bien, et même si elle ne l'avouera jamais, elle les aime comme une mère.
    Mathilde Dussault : Il est un de ses meilleurs clients. Il vient toujours à la maison Dussault. Mathilde sait pourquoi et tente de l’éviter. L’homme qui la soumettra n’est pas encore né!
    Xavier Vadeboncoeur : Mathilde et Xavier sont deux équivalents, et ils s’entendent à merveille. Si Xavier est un homme sincère et honnête, Mathilde joue constamment un rôle pour ses clients, celui de la sauvage insoumise au cœur de pierre. Il n’y a qu’avec Xavier, autour d’un verre de whisky, qu’elle se laisse aller à celle qu’elle est vraiment. Il est son meilleur ami.
    Mademoiselle Mars : La maison Dussault est remplie de soupirs… et de secrets. Mathilde détient probablement le secret le plus destructeur de la capitale. Qu’arriverait-il si les Parisiens découvraient que leur comédienne chérie, la sublime mademoiselle Mars, a déjà travaillé au brodel et qu’elle obéissait à toutes les demandes spéciales? Mathilde est détentrice de ce secret et elle hésite quant à savoir quoi faire de lui.
    Mikhaïl Kovalenski : La mère maquerelle peut sembler dure, mais elle traite ses bons clients avec gentillesse. Mikhaïl est un bon client, mais il est rare qu’il paie pour l’une de ses filles. En général, il ne vient que pour discuter avec elles ou pour passer un peu de temps avec Mathilde, qui apprécie sa compagnie et le perçois comme un fils. S’il n’était pas soldat, elle l’engagerait comme grand frère et protecteur pour ses filles. Elle ne se doute pas qu’il attend d’elle beaucoup plus…


libre ; réservé ; pris


(c) Sterling


    Christian Navarro
    ft. Luke Grimes
    • 24 ans
    • Domestique
    Si certains croient que le métier de domestique n'est pas très reluisant, être domestique aux Tuileries l'est certainement un peu plus. Chargé de l'éclairage, une tâche très complexe et surtout essentielle, Christian Navarro est bien placé et il a même une équipe sous ses ordres. Amoureux des femmes, il se sert parfois de son prétexte d'allumeur de bougies pour entrer dans les chambres...
    Constant Wairy : Parfois un jeune homme a un besoin criant d'argent. Raison pour laquelle Christian a dérobé, la nuit durant, une bourse qui traînait dans les appartements de l'Empereur. Lorsque Constant l'a surpris, il a délibérément échappé le chandelier qu'il tenait, risquant de faire flamber les Tuileries pour couvrir sa fuite. Depuis, Christian tente de ne pas croiser le chemin de Constant.
    Aimée-Clémentine de Grouchy : La splendide jeune rouquine a de quoi à exciter le jeune Navarro. Il la trouve délicieuse et ne manque pas de la courtiser à chaque fois qu’il la voit. Un soir, il obtint d’elle un baiser des plus délicieux. Il ne serait pas impossible que dans les prochains soirs, un nouveau couple se forme…
    Oksanna Volonska : Véritable tombeur de femmes, Christian n’aurait su résister à l’envie de mettre la belle étrangère dans son lit. Oksanna s’est laissée faire assez facilement, tuant le jeu de la séduction aussi sec. Mais alors qu’ils allaient conclure leurs ébats, Oksanna s’est tout simplement enfui, laissant le domestique seul avec ses désirs. Très frustré, il cherche inlassablement à terminer ce qu’il avait commencé.
    Delphine Loiselle : La jeune camériste est une collègue fort séduisante et il se fait un devoir de la faire tomber dans ses bras. Malheureusement pour lui, la domestique de la princesse Élisa est plus revêche qu’il ne l’aurait cru. Christian pensait que ses petites moues innocentes étaient un jeu, mais elles sont vraisemblablement réelles, ce qui est encore plus excitant.


libre ; réservé ; pris


(c) Emy


    Octave Duhamel
    ft. Ed Westwick
    • 23 ans
    • Palefrenier
    Octave est né à la campagne, sur le domaine d'un de ses oncles. Sa mère est morte en le mettant au monde et son père reste encore inconnu. Cela peut sembler tragique, mais après tout, c'était un destin fréquent et la douceur de la vie sur le domaine de son oncle fut un élément réconfortant. Jeune, il passait ses journées avec les chevaux, de magnifiques bêtes que son oncle collectionnait. Il a appris à les respecter et à les aimer et c'est pourquoi, lorsqu'il fut temps de faire sa vie et que le palefrenier des Tuileries mourut, il se proposa. Octave est la douceur incarnée, sa présence entraîne paix et réconfort et son écoute est grande, ce qui amène à peu près tout le monde à se confier à lui trop facilement.
    Antoine de Lavalette : Un soir ou il était ivre, le comte s’est effondré aux écuries et a raconté toute sa vie au palefrenier. Du coup, Octave sait des choses qui pourrait faire tomber plusieurs personnes à la Cour impériale et même faire échouer le mariage Lavalette. Mais il ne sait toujours pas quoi faire avec ses précieuses informations.
    Michel Ney : Cet homme d'envergure, dont la réputation n'est plus à faire et dont l'humour ferait rire le plus taciturne est l'ami d'Octave, et ce dernier l'apprécie énormément. Les deux hommes partagent une passion pour les chevaux et il leur arrive souvent d'aller en promenade tous les deux, appréciant la compagnie l'un de l'autre. Octave porte-t-il trop d'intérêt au Maréchal Ney?
    Julie Clary : Octave garde toujours un cheval près pour la Reine de Naples. Il sait combien elle arrive aux écuries impériales désespérée, comme fuyant un lourd passé. Il s’applique à lui parler avec compassion et douceur, car il voit bien que Julie Clary n’est guère heureuse. Mais voilà quelques temps qu’elle a commencé à le regarder d’une autre manière…
    Constant Wairy : Octave et Constant s’entendent à merveille. Leurs personnalités s’accordent très bien et ils savent qu’ils peuvent compter l’un sur l’autre à propos de n’importe quoi. Ils sont d’excellents amis.


libre ; réservé ; pris


(c) Analex


    Constant Wairy
    ft. Ashton Kutcher
    • 28 ans
    • Premier valet de l'Empereur
    Fidèle, dévoué et discret, Constant est probablement l’homme qui est le plus proche de Napoléon dans toutes les circonstances. Il saisit ses pensées les plus profondes et lui tend tout ce qui le touche. Pris d’une profonde admiration pour l’Empereur, il ne viendrait jamais à sa pensée de le trahir… À moins que le montant soit vraiment énorme !
    Claire Esnault : Constant a beau être jeune, il n'est pas né de la dernière pluie et il en a vu défiler, des jolies jeunes femmes dans le lit de l'Empereur. Elles le regardent toutes avec les yeux brillants, le même regard que porte Claire sur lui. Constant sait très bien ce qu'elle désire et ce pourquoi elle se rapproche de lui, néanmoins il l'apprécie et il la laisse venir à lui sans pour autant l'aider dans sa cause.
    Christian Navarro : Alors qu'il allait faire une commission pour l'Empereur, Constant a surpris un homme dérobant une bourse dans les appartements impériaux. Mais le voleur a couvert sa fuite en mettant le feu au tapis. Trop préoccupé à éteindre le feu avant qu'il ne se répande, Constant n'a pas vu le visage du voleur.
    Octave Duhamel : Les deux hommes n'ont que très peu d'ennemis, car leur personnalité est douce, fidèle et discrète. Ils ont une grande écoute et ensemble, ils apprécient le quotidien. Ils sont d'excellents amis et la preuve vivante que ceux qui se ressemblent s'assemblent. Si Constant est celui en qui Napoléon place sa confiance, Octave est celui qui reçoit la confiance de Constant.
    Napoléon Bonaparte : Constant n’a pas de vie sans l’Empereur. Son entière existence lui est dévouée. C’est donc normal qu’il le suive pas à pas, mais est-ce vraiment une bonne chose ? Peut-être que Constant devrait s’éloigner et découvrir de nouveaux horizons…


_________________


    Comment puis-je comprendre ce que je suis, alors que je suis la France?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: Les Sujets impériaux [14/15]   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Le Bal de l'Empire :: Aux Portes de Paris :: Personnages Prédéfinis -